Lutte contre le terrorisme : perquisitions et arrestations dans le canton de Fribourg

Berne, 02.10.2020 - Le 2 octobre 2020, le Ministère public de la Confédération (MPC) a procédé à trois perquisitions dans le canton de Fribourg dans le cadre de deux procédures pénales et arrêté quatre personnes. Il leur est reproché une violation de l'art. 2 de la loi fédérale interdisant les groupes « Al-Qaïda » et « Etat islamique » et les organisations apparentées (RS 122) et le soutien, respectivement la participation à une organisation criminelle (art. 260ter CP).

Les trois perquisitions ont eu lieu dans le cadre de deux procédures pénales que le MPC mène contre quatre personnes. Une procédure pénale a été ouverte en août 2020 contre une ressortissante kosovare de 28 ans et un ressortissant macédonien de 29 ans. Le MPC a ouvert l'autre procédure pénale en septembre 2020 contre un ressortissant kosovar de 26 ans et un double national suisse-kosovar de 34 ans. Les quatre prévenus sont tous domiciliés dans le canton de Fribourg. Les deux procédures pénales ont été ouvertes pour soupçon de violation de l’art. 2 de la loi fédérale interdisant les groupes « Al Qaïda » et « État islamique » et les organisations apparentées (RS 122) et le soutien, respectivement la participation à une organisation criminelle (art. 260ter CP).

Les quatre personnes prévenues ont été arrêtées, puis déférées au MPC. En raison d’un risque de collusion, les perquisitions et les arrestations ont été effectuées simultanément.

Le MPC remercie le Service de renseignements de la Confédération SRC, fedpol ainsi que la Police cantonale fribourgeoise pour leur précieuse collaboration dans cette affaire.

Pour des raisons tactiques liées à l’enquête, aucune information complémentaire ne sera donnée pour l’heure; le MPC s’exprimera à nouveau sur cette procédure pénale le moment venu. La présomption d’innocence s’applique à tous les personnes prévenues.

Poursuite pénale dans le domaine du terrorisme djihadiste 
Les perquisitions et les arrestations d'aujourd'hui s'inscrivent dans le cadre de la poursuite pénale systématique par le Ministère public de la Confédération de toutes les personnes en Suisse qui tentent de participer au terrorisme à motivation jihadiste ou qui le soutiennent par du matériel de propagande. A l'heure actuelle, environ 70 procédures pénales sont en cours au MPC dans ce domaine. Elles sont menées essentiellement pour des soupçons de propagande ou de recrutement au profit d’organisations terroristes, de financement de ces organisations et de lutte contre les voyageurs du djihad, y compris les personnes de retour.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication du Ministère public de la Confédération, info@ba.admin.ch


Auteur

Ministère public de la Confédération
http://www.ba.admin.ch/ba/fr/home.html

https://www.bundesanwaltschaft.ch/content/mpc/fr/home/medien/archiv-medienmitteilungen/news-seite.msg-id-80584.html